"Je suis le grand jeu, le jeu de la vie
Je m'invente à chaque moment
En géométries sacrées je me démultiplie

Du big bang, j’émerge
Fils du mystère
Dans le visible, j'apparais

Dans l’invisible, je disparais"

 

"Défi qui s'équilibre selon ses propres lois
Je contemple
Je danse dans les branches

Miracle du plein sur fond vide
Je bombarde de jaune la ramure des siècles"

MARIE-PIERRE VALAT